Erca.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Erca.

Message par Templarz le Mer 12 Avr - 19:56

Ô, Dark Frontier.

ERCA

Erca, surnommé occasionnellement Fanari par les raki est une province située au sud-est du continent. Entourée par des territoires humains, il s'agit d'une gigantesque masse aride et désertique, légèrement prairiale et montagneuse près des frontières dont la principale activité est portuaire.

La province est peuplée majoritairement par les Assarides sédentaires qui sont parfois appelés « Ercadiens » ou « Sa'razid » ainsi que les Sobkos, crocodiles humanoïdes, près de l'oasis al-Nout.

I. GÉOGRAPHIE :


Erca est considérée comme une région inhospitalière à cause de son aridité, constituée principalement de déserts rocailleux au centre et de quelques prairies littorales au sud et à l'est.

Les côtes bénéficient de prairies littorales et d'une certaine douceur, ce qui a rendu propice le développement des cités portuaires situées près des embouchures fluviales et des oasis. Les zones montagneuses, parfois accidentées, situées près des frontières au nord et à l'ouest accueillent également une partie de la population grâce aux échanges commerciaux avec leurs voisins.

On compte huit villes, le reste de la province n'est qu'un vaste désert, rempli de dunes et de cavernes enfouies dans le sable.

II. HISTOIRE :


Au tout début de l'Ère de l'Aube, la province fut surnommée « Contrée venimeuse » pour des raisons méconnues, certainement liées aux habitants natifs qu'étaient les hommes-scorpions et les hommes-crocodiles. Ces derniers, ancêtres vraisemblables des Sobkos, occupaient une grande partie du désert et certains territoires fluviaux, allant même jusqu'à fonder une civilisation prospère.

Les Nebraki s'installèrent au sud et ne rencontrèrent que les hommes-crocodiles avec lesquels ils commercèrent.

Des tribus humaines arrivèrent sur Erca vers l'ère tardive et s'installèrent à l'ouest puis au sud de la province où elles furent rapidement assimilées par les Nebraki,  alors nettement supérieurs militairement. Les humains cohabitèrent avec les vainqueurs en tant que serfs voire esclaves, considérés comme le bas-peuple, donnant progressivement naissance à une société mi-raciale.

Les Fenraki envahirent le nord d'Erca en l'an 21, saccageant les villes et massacrant les habitants, ce qui donna naissance à une coalition humaine-bête-raki afin de les repousser. Les envahisseurs furent stoppés près de l'oasis al-Nout au prix de nombreuses pertes, dans une bataille controversée.

Les Sobkos conservèrent l'oasis après avoir quitté l'alliance qui se déchira progressivement. Les Nebraki quittèrent la province après avoir fait face à quelques insurrections humaines venant de Pendor, ils dérobèrent la statue chryséléphantine d'Amastræ, acte qui ne fut jamais pardonné par les Fenraki qui convoitent toujours ce trésor "prophétique".

L'hégémonie humaine débuta rapidement, les Assarides occupèrent rapidement la province et devinrent la caste dominante, les Sa'razid qui étaient communément considérés comme proche des raki commencèrent à errer dans le désert, vers le nord.

IV. GOUVERNEMENT.


La province est dirigée par un roi de sang noble, même si les villes semblent posséder une certaine autonomie féodale.

Les « Rayons » constituent également une caste politique importante au sein de la province, élue pour cinq ans et formée parmi tous les habitants, même les plus démunis. Elle se base sur plusieurs idéologies comme la justice et la religion, l'égalité est également un des concepts primordiaux car le Soleil est considéré comme un symbole égalitaire, s'offrant à tous sans rien demander en retour à contrario de la lune qui s'atténue et disparait durant la journée.

V. SOCIÉTÉ ET CULTURE.


Erca est peuplée par des humains au teint basané et aux cheveux drus, tannés par le soleil du désert. Les farouches Assarides sont dispersés sur l'ensemble de la province et notamment près des côtes méridionales, parfois près des frontières, les villes portuaires ont permis aux habitants de s'enrichir grâce au commerce. Les Sa'razid, quant-à eux sont des nomades aux cheveux dorés.

Les Sobkos sont des indépendantistes sédentarisés depuis des siècles près de l'oasis al-Nout, ville considérée comme une province autonome parfois, ressemblants à des crocodiles.

L'architecture est composée de dômes et d'arches, les bâtiments sont richement décorés. Certaines maisons portuaires, situées près de sources d'eau possèdent des irrigations au sol et sont constituées d'un toit partiellement ouvert ou simplement en verre afin de profiter de la lumière, même si l'effet est parfois insoutenable.
avatar
Templarz
Admin

Messages : 71

Voir le profil de l'utilisateur http://50.87.19.139/members/16/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum